Territoires intelligents

(Place Gre’net) – Transfo, premier festival du numérique 100% alpin !
Il propose, le temps d’une semaine, des moments de rassemblement, d’ateliers, d’échanges, de fêtes, de pitchs et de débats pour mieux comprendre les transformations que le numérique engendre dans nos vies. L’agence d’urbanisme participera à ce festival du numérique.

Source : « Transfo » : le premier festival du numérique de la French Tech in the Alps

(Villes intelligentes -le Mag) – Se définissant comme un « technologue urbain », Colin O’Donnell, est le directeur de l’innovation d’ « Intersection », un cabinet d’expertise new-yorkais qui se positionne à l’avant-garde de la révolution des Smart Cities. Il considère que la plupart des villes dites intelligentes ou qui se définissent comme telles aujourd’hui, sont ennuyantes.

Source : Les villes intelligentes ne doivent pas être ennuyantes mais réactives

(Villes Intelligentes) – Les choix technologiques du développement des objets connectés s’imposent désormais à chacun de nous, simples citoyens ou gestionnaire d’une collectivité, comme un enjeu majeur de notre société, de compétitivité et d’attractivité des territoires. Mais s’agit-il d’une prise de conscience collective ou tout simplement une opportunité pour la gestion optimisée des flux générés par le territoire ?

 

Source : La Smart City : Prise de conscience collective ou opportunité pour les gestionnaires de territoires

(Ville intelligente) –  Il ne pourra pas y avoir de Smart City sans décision politique au plus haut niveau, car cela représente une transformation importante dans la manière de gérer le territoire. Mais la décision politique ne suffira pas, le secteur privé devra également jouer un rôle très important : les opérateurs d’énergie, de télécoms, de transport etc… sans oublier l’implication du citoyen. C’est et ça doit rester l’élément clé de la réussite des projets.

Source : Repenser son territoire c’est aussi améliorer son cadre de vie

(La Gazette) – Syntec Numérique et France Urbaine ont organisé le 17 octobre un événement à Paris intitulé : « Smartcity : quelles stratégies pour nos territoires ? » L’occasion pour les différents intervenants d’évoquer l’intérêt des collectivités pour le sujet mais aussi de soulever les enjeux et les problématiques qui entourent de tels projets.

Source : Smart city : des collectivités intéressées mais qui peinent à s’emparer du sujet

(Localtis.info) – Les habitants des grandes métropoles profitent de plus en plus d’un réseau mobile 4G dense et de forfaits adaptés aux usages de l’internet. Et les touristes européens ne sont plus sujets à de gros surcoûts d’abonnement téléphonique lors de leurs voyages. Les réseaux WiFi publics doivent donc de nouveau prouver leur pertinence, alors même qu’une étude Symantec rappelait, durant l’été, que cet accès internet a ses lacunes en matière de cybersécurité. Les collectivités plébiscitent pourtant la démarche, à l’image de la ville de Marseille qui a densifié son réseau d’accès autour de ses plages ces derniers mois. Diffuser de l’information contextualisée via les bornes, convoquer les données de connexion comme un outil d’aide à la décision… autant de pistes explorées par les territoires, pour renouveler un concept qui s’avère déjà ancien.

Source : Le WiFi territorial, bien autre chose qu’un simple accès internet