Mobilités

(Lettre du cadre) – Le mouvement a pris de l’ampleur : Amérique du Sud puis du Nord, pays nordiques, de plus en plus de pays coupent la circulation pour laisser les piétons et les cyclistes se mouvoir en prenant toutes les précautions nécessaires en termes de distanciation sociale. Seuls quelques pays résistent… et trahissent une vision dépassée.

Source : Des pistes cyclables « coronavirus » : partout ailleurs, sauf en pays latins…

(Caisse des Dépôts)- Le coronavirus vient bouleverser les mobilités dans des métropoles qui comme Paris dépendent des transports publics et risquent d’être submergées par un flot d’automobiles quand sera venue l’heure du déconfinement, a expliqué à l’AFP Joël Hazan, expert au Boston Consulting Group (BCG).

Source : Le coronavirus, une “catastrophe” pour les transports urbains, selon un expert

(Banque des territoires) – Durant son audition le 16 avril en visioconférence par les députés de la commission du développement durable, Élisabeth Borne,  ministre de la Transition écologique et solidaire, a insisté sur la nécessité de distinguer les mesures d’urgence actuellement prises pour soutenir des secteurs de celles, toujours effectives, liées aux objectifs à atteindre en matière de transition écologique et de décarbonation des transports.

Source : Élisabeth Borne : la crise “ne remet pas en cause les priorités en matière de transition écologique et de décarbonation des transports”

(Weelz) – Alors que Pierre Serne, président du club des Villes Cyclables, vient d’être nommé par la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne pour étudier la mise en place de solutions de réseau cyclable temporaire durant cette crise sanitaire du Covid-19, il convient de faire un retour sur les origines de ce que l’on nomme l’urbanisme tactique.

Source : L’urbanisme tactique c’est quoi ? Une approche à court terme pour des effets à long terme – Weelz.fr

(Les Echos) – Certains écologistes plaident depuis longtemps pour une décroissance économique afin de sauver la planète. Ce rêve, réalisé par le coronavirus, s’est transformé en cauchemar planétaire. D’autres solutions existent pour décarboner notre économie, écrit Jean Coldefy, en particulier dans les mobilités. Voici ses propositions.

Source : Opinion | Mobilités : pourquoi la décroissance est une folie | Les Echos