Mobilités

(France TV info) – Julien Demade, chercheur au CNRS et auteur de « Les Embarras de Paris ou l’illusion techniciste de la politique des déplacements », défend la réduction de la capacité de circulation automobile dans la capitale.

Source : TRIBUNE. « Réorganiser la voirie à Paris au détriment de la voiture et au profit du vélo n’a rien d’un délire idéologique »

(Blog le Monde) – L’affaire est entendue : il n’y a plus d’argent pour les grands projets et la priorité va désormais officiellement aux « transports du quotidien ». Depuis le début de l’ère Macron, cette doctrine s’applique aux lignes de chemin de fer, canaux et autres aéroports.

Source : Remplir les autoroutes avant d’en construire de nouvelles | L’interconnexion n’est plus assurée

(Mobilicités) – L’enquête Harris Interactive, réalisée pour le compte du service de location de voitures entre particuliers Drivy, porte sur la représentation de la voiture. Ce sondage montre que 71% des personnes interrogées jugent important que les pouvoirs publics favorisent les nouveaux services de mobilité comme l’autopartage et le covoiturage.

Source : Les Français favorables à un coup de pouce pour les nouveaux services de mobilité

(Localtis.info) – L’urbanisation rentre-t-elle en conflit avec la diversité des oiseaux ? Dans une récente publication dans la revue Ecology letters, une équipe de chercheurs a fait un pas sur cette question. La Fabrique écologique rapporte les résultats de cette étude menée sur vingt-sept régions, réparties sur cinq continents.

Source : Mobilités – Journée du transport public : la qualité de l’air au centre des préoccupations

(Mobilicités) – Une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers, publiée le 11 septembre 2017, estime que le parc de voitures en circulation pourrait baisser de 80 millions de modèles en Europe d’ici à 2030, en raison de la progression de l’autopartage. Cependant, le trafic sur les routes devrait augmenter, car les voitures partagées seront bien plus utilisées que des véhicules détenus en propre…

Source : Le trafic automobile va augmenter malgré le développement de la mobilité partagée

(Localtis) – Dans la perspective des prochaines Assises de la mobilité, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) continue de défendre des efforts financiers supplémentaires pour améliorer le fonctionnement des TER et des Intercités et milite pour un 4e appel à projets en faveur des transports collectifs en site propre (TCSP).

Source : Assises de la mobilité : la Fnaut détaille ses priorités

(TransportShaker) – Suite aux pics de pollution qui ont frappé Paris, Grenoble, Lille ou encore Marseille, une des préoccupations des français est d’améliorer la qualité de l’air dans toutes les zones urbaines à forte densité. Le réseau de transport automobile est la principale cause de dégradation de la qualité de l’air en ville. Il est donc important d’accompagner la réduction de l’usage de la voiture en zone urbaine. Pour favoriser l’utilisation d’autre type de moyen de transport que la voiture, il est nécessaire de mettre en cohérence l’offre de transports en commun, la gestion des accessibilités routières et l’articulation entre l’urbanisation et l’offre de transports publics.

Source : La place de la voiture dans la ville est elle une stratégie d’urbanisation ? – TransportShaker – TransportShaker