Prospective Montagne

(Localtis.info) – Le ministère de l’Environnement vient de mettre en consultation, jusqu’au 19 avril prochain, le volet urbanisme de la nouvelle loi Montagne promulguée il y a à peine trois mois, le 29 décembre dernier. Comme le ministre de l’Aménagement du territoire s’y était engagé auprès du Conseil national de la montagne (CNM), défavorable à une révision des unités touristiques nouvelles (UTN) par ordonnance,  la loi comprend dans son article 71 une réforme de leur procédure d’autorisation. Le ministre s’était également engagé à ce que le décret d’application soit présenté devant l’instance consultative avant publication. C’est chose faite.

Source : Loi Montagne – Réforme des unités touristiques nouvelles : le décret en consultation

(Localtis.info) – Plus de trente ans après la loi de 1985, la nouvelle loi Montagne a été promulguée. Couverture numérique, services publics, urbanisme, tourisme, saisonniers… le texte a été largement enrichi au cours des débats menés tambour battant, avec 95 articles au lieu des 25 de départ. Si pour les stations de ski, il garde un goût d’inachevé, elles ont quelques raisons de se réjouir avec la possibilité de conserver leur office de tourisme et des règles d’urbanisme assouplies.

Source : Loi Montagne : ce qui va changer

(Acteurs de l’Economie) – Adoptée par l’Assemblée nationale en première lecture, le projet de loi « de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne », a été relativement bien accueilli par les politiques des territoires de montagne. Le texte prévoit plusieurs mesures, notamment en matière économique et environnementale.

Source : Loi Montagne : quelles avancées pour les territoires ?

(La Gazette) – Le projet de loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne est dans les starting blocks. Pas seulement parce ce pourrait être une des dernières « grandes lois » du quinquennat. Mais aussi parce que le texte permettrait de procéder à quelques ajustements de la réforme territoriale… Dans la précipitation, certaines adaptations, tout autant nécessaires, sont pourtant mises de côté, comme le dénonce le Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Source : Loi Montagne, vite !

(Revue de géographie alpine, n°103-3 | 2015) –  La cohérence territoriale est aujourd’hui l’un des principes directeurs des démarches de planification, et ce en particulier à l’échelle des régions urbaines. Ainsi, la multiplication des initiatives de planification sur ces périmètres élargis pourrait laisser espérer un renouvellement des rapports entre villes, périphéries et espaces ruraux. Cet article a pour objectif de montrer que les processus de gouvernance mis en œuvre dans le cadre de démarches de planification territoriale à l’échelle de régions urbaines alpines tendent cependant à révéler, voire à entretenir, des disparités entre territoires urbains et périphériques, notamment montagnards

Source : rga.revues.org