Mobilités

(Grenoble Alpes Méropole) – Chronovélo, c’est le nom donné au nouveau réseau cyclable structurant de la Métropole. Composé à terme de 4 axes totalisant 40 km de liaisons cyclables, doté d’une nouvelle identité visuelle et d’aires de service… Ce réseau a un objectif : sécuriser et faciliter les déplacements à vélo.

Source : Info et Actualité Grenoble et son agglomération – Chronovélo : faciliter les déplacements à vélo – Portail de La Métro – Grenoble Alpes Métropole

(Mobilicités) – Valence Romans Déplacements propose à ses clients de créer ou recharger en ligne leur abonnement à bord d’un bus. Cette solution est rendue possible grâce à l’installation d’un Fly Case, un terminal de vente imaginé par Transdev Valence. L’intérêt ? Eviter aux voyageurs de se déplacer en agence, fidéliser les clients occasionnels et faciliter plus largement l’usage des transports publics.

Source : A Valence, il est possible de créer son abonnement à bord d’un bus

(Lumières de la Ville) – Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable, nous sommes allés à la rencontre de Jean-Jacques Terrin, architecte-urbaniste et docteur, professeur émérite à l’école d’architecture de Versailles et chercheur associé dans plusieurs laboratoires en France, Canada et Albanie. Il est l’auteur de l’ouvrage Le Piéton dans la ville, l’espace public partagé, publié en 2011.

Source : Pour une ville durable, le piéton doit reconquérir sa priorité sur l’espace public !

(Métropolitiques) – En 2018, le réseau de transport public de Dunkerque sera gratuit pour tous les usagers. L’étude de Henri Briche et Maxime Huré sur la gratuité qui y est déjà instaurée le week-end montre la faisabilité d’une politique publique en faveur du développement urbain et soucieuse des classes populaires, souvent dénoncée comme irréaliste et dispendieuse. Comment s’est construite cette politique localement et quel est l’état des lieux de la gratuité des transports en France et ailleurs ?

Source : Dunkerque, nouveau « laboratoire » de la gratuité des transports – Métropolitiques

(Localtis.info) – Les départements du Nord et du Pas-de-Calais lancent en juin prochain une plateforme commune de covoiturage. Un bon moyen pour redynamiser un service et le réaxer à l’échelle pertinente d’un bassin de mobilité. L’initiative, qui a vocation à s’étendre à la région Hauts-de-France, devrait inspirer d’autres collectivités

Source : Mobilité – Covoiturage : les départements du Nord et du Pas-de-Calais se dotent d’une plateforme commune

(transports.blog.lemonde.fr ) – Attention, le titre de cet article pourrait être mal compris ! Il mérite d’emblée quelques explications. Personne ne prétend que tous les cyclistes du quotidien ont voté pour le nouveau Président de la République. Il ne s’agit pas non plus de faire passer les maires des villes pro-vélo pour d’enthousiastes macronistes, ce qu’ils ne sont d’ailleurs pas, sauf exception. Ce constat résulte simplement du croisement entre deux séries de données, la proportion d’habitants qui déclarent utiliser le vélo comme principal moyen de déplacement quotidien dans les villes de plus de 100 000 habitants et les résultats de l’élection présidentielle.

Source : Dans les grandes villes, plus on se déplace à vélo, plus on a voté Macron | L’interconnexion n’est plus assurée