veille-nationale

L’actu nationale

(Blog le Monde) – Du béton. Du béton partout. Les villes européennes, de nos jours, se garnissent de blocs de béton. Les mégapoles, comme le rappelle Le Point , mais aussi les petites villes, telles les stations balnéaires de la Côte d’Opale. Ces aménagements sont censés sécuriser durablement une rue ou une aire piétonne, comme le miroir d’eau de la place de la Bourse, à Bordeaux, ou constituer un aménagement temporaire, par exemple à Saint-Germain en Laye (Yvelines) pour la Fêtes des Loges.

Source : Le bloc de béton, nouveau venu dans le paysage urbain | L’interconnexion n’est plus assurée

(Lumières de la Ville) – Les vacances ou ces périodes de pause dans l’année. Ces moments où nous quittons notre rythme quotidien pour les grass’ mat et les longues journées de promenades. Comme nous, chaque année, les villes subissent un changement de rythme au cours des vacances. Que ce soit, comme nous, pour le ralentir, ou à l’inverse pour l’intensifier. En effet, si les grandes villes se vident. Certaines communes explosent.

Source : Quand les territoires saturent, “Touristes, vous n’êtes pas les bienvenus !”

(CPIE) – Ce document présente plusieurs illustrations de la mise en œuvre de la DDmarche par des communautés de communes ou d’agglomération engagées dans cette démarche de développement durable. Initiée en 2009 par Territoires Conseils et l’Union nationale des Centres permanents d’initiatives pour l’environ

Source : Avec la DDMarche, les communautés passent à l’action ! Sept territoires témoignent

(Silex) – On pourrait penser que le permis de végétaliser va naturellement dans le sens des Communs, dans la mesure où il permet aux habitants de se réapproprier l’espace public. Mais il me semble que les choses sont plus complexes et que, tant du point de vue du montage juridique que de ses résultats pratiques, le permis de végétaliser n’aboutit pas toujours à la constitution de Communs dans la ville, loin s’en faut. Il peut même déboucher sur leur exact contraire, à savoir une forme de Tragédie des Communs, bien que ce ne soit heureusement pas une fatalité.

Source : La végétalisation des villes et la tragi-comédie des Communs – – S.I.Lex –

(Actu-Environnement) – « Recruter des territoires et porteurs de projets motivés et déjà engagés sur des actions d’économie circulaire. » Tel est l’objectif affiché par l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par l’Ademe à l’occasion des Assises nationales de l’économie circulaire qui se seont tenues en juin dernier.

Source : Economie circulaire et urbanisme : l’Ademe lance un nouvel appel à manifestation d’intérêt

(Méridianes géo) –  La dévitalisation des centres-villes et centres-bourgs apparaît désormais comme une question politique de première importance. Longtemps peu visible, ou ramenée à des évolutions purement locales et circonscrites, elle est dorénavant perceptible dans la quasi-totalité des villes et bourgs de France.

Source : La « dévitalisation  des centres-villes, un nouveau défi national | «méridianes géo